Textile : l’enseigne Camaïeu placée en liquidation judiciaire

Publié Mis à jour
Justice : l’enseigne Camaïeu placée en liquidation judiciaire
Article rédigé par
S.Lanson, V. Porcher, M. Justet, J-M. Vasco, V. Travert, A. D'Abrigeon - France 3
France Télévisions

L’enseigne Camaïeu et ses salariés connaissent désormais le verdict. L’entreprise a été placée en liquidation judiciaire, mercredi 28 septembre. 2 600 salariés vont se retrouver au chômage.

Mercredi 28 septembre, à Lille (Nord), après plusieurs heures d’attente, les visages sont défaits. Les salariés de Camaïeu viennent d’entendre la décision de justice qui ordonne la liquidation judiciaire de l’entreprise. Il est impossible pour eux de retenir leur colère. Ils accusent dirigeants et actionnaires. "Toute une vie à la poubelle, 2 600 personnes à la rue… On fait comment maintenant", s’énerve une salariée. L’actionnaire était prêt à mettre sur la table 14 millions d’euros. C’était insuffisant, puisque 80 millions étaient nécessaires. L’homme d’affaires et actionnaire de Camaïeu a refusé de s’exprimer à la sortie de la salle d’audience. 

2 600 salariés se retrouvent au chômage 

2 600 salariés devront arrêter le travail dès samedi 1er octobre, avant de se retrouver au chômage. La nouvelle est difficile à encaisser. "Je suis déçue, parce qu’on a tout perdu quelque part. Aujourd’hui, j’ai 57 ans et je me retrouve sans emploi", explique une femme, émue. Selon l’enseigne, c’est une décision de justice fin juin 2022 qui a tout fait basculer. Camaïeu s’est retrouvée dans l’obligation de rembourser 70 millions d'euros de loyers impayés pendant le Covid-19. Une demande impossible à satisfaire vu le niveau d’endettement de la marque. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.