Industrie : une compagnie maritime licencie 800 salariés par vidéo

Publié
Industrie : une compagnie maritime licencie 800 salariés par vidéo
Article rédigé par
V. Frédéric, D. Deparnay B. Espalieu, O. Pergament - France 3
France Télévisions

La compagnie P&O Ferries a licencié 800 marins par vidéo, jeudi 17 mars. Les liaisons entre la France et le Royaume-Uni ne sont plus assurées depuis ce jour.

Vendredi 18 mars, une file de camions bloque l'entrée du port de Douvres (Angleterre). Ils devaient se rendre à Calais (Pas-de-Calais) grâce aux ferries P&O, dont l'activité a été suspendue de façon brutale, jeudi 17 mars. La compagnie a licencié 800 salariés britanniques par simple vidéo. "Je suis au regret de vous informer que votre emploi se termine avec effet immédiat", a indiqué David Stretch, directeur général de P&O Ferries, par visioconférence. Cette annonce, légale au Royaume-Uni, provoque la colère des salariés. "Je me suis réveillé après 30 ans dans cette compagnie et je me suis fait virer par vidéo", proteste un employé.  

Remplacés par une main d'œuvre moins chère 

Les syndicats ont filmé l'arrivée de nouveaux marins, qui seraient des intérimaires venus des pays de l'Est et constituent une main d'œuvre moins chère. La compagnie P&O Ferries connaît des difficultés financières et a perdu 120 millions d'euros en un an. Pour l'instant, aucun licenciement n'est annoncé en France.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.