Industrie : la panne de semi-conducteurs met l'automobile à l'arrêt

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Industrie : la panne de semi-conducteurs met l'automobile à l'arrêt
France 3
Article rédigé par
J.Van Hove, France 3 Régions, F.Dumont - France 3
France Télévisions

Dans le secteur automobile notamment, tous les constructeurs sont touchés par la pénurie de puces électroniques dites semi-conducteurs. Conséquence : plusieurs usines françaises sont à l'arrêt. 

Sans de minuscules composants électroniques, dits semi-conducteurs, des véhicules ne peuvent plus être fabriqués. Faute d’approvisionnement, l’usine Stellantis, ex-PSA, de Sochaux (Doubs), a décidé de suspendre ses équipes de nuit. Résultat : 600 salariés vont être reclassés en journée. "Ce sont encore les salariés qui payent. Et le prix le plus fort, c’est pour nos collègues intérimaires", commente Jérôme Boussard, CGT Stellantis. Ils sont 650 à risquer de se retrouver sans emploi.

"Tout le monde est au chômage partiel"

Pour les mêmes raisons, l’usine Renault, à Flins (Yvelines), a stoppé sa production jusqu’au lundi 6 septembre, comme Stellantis à Poissy (Yvelines). "La direction a décidé de fermer tout le site. Tout le monde est au chômage partiel", détaille Franck Guerin, secrétaire du Comité social et économique de Stellantis à Poissy. Un choix qui aura des retombées sur les salaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.