Environnement : l'énergie perdue d'une usine sert à chauffer des logements

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Environnement : l'énergie perdue d'une usine sert à chauffer des logements
FRANCE 3
Article rédigé par
J-C. Batteria, N. Berthier, F. Fontaine - France 3
France Télévisions

Une usine de production de yaourts permet de chauffer des quartiers de Vienne, en Isère. L'industrie produit beaucoup d'énergie ; au lieu de la jeter, elle la transforme. 

Les industriels peuvent récupérer la chaleur des usines pour chauffer des immeubles. C'est le cas d'une usine de production de yaourts à Vienne (Isère). La chaîne tourne jour et nuit pour produire un milliard de yaourts par an. La recette est gourmande en énergie : le produit est chauffé à 92°c, puis refroidi par étapes. Jusqu'ici, comme dans toutes les usines, l'énergie dispersée par le refroidissement était simplement perdue. C'est ce que les industriels appellent la chaleur fatale.

Une énergie redistribuée aux logements

Mais aujourd'hui, cette chaleur est récupérable. En partenariat avec un spécialiste du secteur de l'énergie, l'usine s'est dotée d'un nouveau réseau de circulation d'eau de refroidissement aboutissant à une pompe à chaleur. "Grâce aux pompes à chaleur, on va utiliser cette énergie qu'on a puisée pour la redistribuer aux logements, environ 60-70°c", explique Florent Brun, chef de projet ENGIE Solutions. À 500 mètres du site, un quartier de près de 800 logements et une école maternelle sont, depuis mi-janvier, chauffés en majeure partie grâce aux eaux de refroidissement de l'usine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.