EDF : les salariés en grève contre le projet "Hercule"

Le projet de réforme prévoit de séparer l'entreprise EDF en deux. Les syndicats craignent une privatisation de l'électricien public français.

FRANCE 3

Inquiets pour leur avenir, des salariés d'EDF se sont mobilisés partout en France, jeudi 19 septembre. Le projet "Hercule" prévoit la division de l'électricien public français en deux groupes distincts. D'un côté, EDF Bleu, détenu à 100% par l'État, s'occupera des activités nucléaires et hydrauliques. De l'autre, EDF Vert, qui pourrait s'ouvrir jusqu'à 40% aux capitaux privés, sera en charge des énergies renouvelables et la distribution d'électricité.

Vers une hausse des factures d'électricité ?

Pour les syndicats, reçus jeudi au ministère de la Transition écologique et solidaire, les salariés ne seraient pas les seuls perdants de cette scission. Ils craignent en effet une augmentation des tarifs de l'électricité. De son côté, le gouvernement se veut rassurant sur l'avenir de l'entreprise. Aucun rapport n'a pour l'heure estimé ce que cette vente partielle rapporterait à l'État. La direction a jusqu'à la fin de l'année pour présenter son projet au gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le site EDF de Blénod-lès-Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle).
Le site EDF de Blénod-lès-Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle). (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)