Coronavirus : le groupe Michelin reprend progressivement sa production

Malgré le confinement obligatoire, pour certains secteurs économiques, l’activité reprend. C’est le cas du groupe Michelin. Le manufacturier a relancé la production sur trois sites cette semaine, dont deux dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

France 3

C’est une reprise d’activité limitée. 200 salariés Michelin sur 9 000 en France retournent dans leur atelier de production. À Troyes (Aube), au Puy-en-Velay (Haute-Loire) et à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), des salariés relancent des machines à l’arrêt depuis le 16 mars dernier. Ils fabriquent des moules de cuisson de pneumatiques. "L’entreprise met en avant déjà de redémarrer ses activités qui sont importantes pour la population, comme l’agricole, comme le minier. On redémarre la production de manière douce, avec les bonnes conditions, et petit à petit, on montera progressivement", justifie Yohan Cordonnier, directeur du site de Clermont-Ferrand.

Un protocole important de sécurité sanitaire

Le manufacturier teste un protocole de sécurité : prise de température, distance de deux mètres entre chaque salarié, port de masque et désinfection des machines. "La priorité, c’est avant tout la santé et la sécurité de notre personnel", affirme la directrice adjointe du site.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une employée Michelin à La roche-sur-Yon (Vendée), le 22 avril 2016.
Une employée Michelin à La roche-sur-Yon (Vendée), le 22 avril 2016. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)