Automobile : les voitures d'occasion suscitent un intérêt inédit

Publié Mis à jour
Automobile : les voitures d'occasion suscitent un intérêt inédit
Article rédigé par
S.Soubane, J.Raclet, M-L.Robert, D.Chevalier - France 2
France Télévisions

La flambée du prix de l'essence fait accroître l'intérêt général pour les voitures d'occasion. Les consommateurs sont de plus en plus séduits par les véhicules de seconde main, ou reconditionnés.

Ces derniers mois, plusieurs concessionnaires ont vu leurs ventes augmenter de manière considérable. Ce nouvel engouement est dû à des délais rallongés pour l'achat d'une voiture neuve. La pénurie de semi-conducteurs ralentit la fabrication de véhicules neufs, amenant les consommateurs à se tourner vers une voiture d'occasion. "Je regarde un peu partout et du stock neuf, il n'y en a presque pas. Ça vaut le coup de prendre une voiture qui est à 4 000 ou 5 000 kilomètres ou même 10 000", témoigne un retraité.

Bientôt une pénurie de voitures d'occasion ?

Cette forte demande fait augmenter les prix de vente de 5%. Certains modèles sont particulièrement prisés, si bien que les concessionnaires ont parfois peur de manquer de véhicules à vendre. "On a des demandes de plus en plus orientées vers des véhicules essence aujourd'hui. Sur ce type de véhicules, la demande est très importante et le produit commence à manquer", s'inquiète Anthony Enjalbert, chef adjoint des ventes d'occasion chez Peugeot. Plusieurs experts automobiles préconisent même une pénurie de véhicules d'occasion.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.