Ascoval : le gouvernement s'engage à ne pas lâcher l'entreprise

La reprise d'Ascoval n'est toujours pas actée et le dossier apparaît très sensible politiquement, à deux semaines des élections européennes.

FRANCE 2

Le gouvernement s'est engagé pour la reprise d'Ascoval. Comment réagit-il à la nouvelle inquiétante d'une possible non-reprise ? "Avec sérénité et prudence, évoque en premier lieu le journaliste Jean-Baptiste Marteau, en direct du ministère de l'Économie. D'abord, on se veut plutôt rassurant. Tout simplement parce que Bercy et la région Île-de-France confirment leur engagement afin que l'entreprise Ascoval retrouve une activité dès lundi prochain."

Le président s'était engagé à la reprise d'Ascoval

"Mais on se veut aussi extrêmement prudent. C'est un dossier sensible sur lequel le président Emmanuel Macron s'est personnellement engagé à deux reprises. Dès 2015 alors qu'il était ministre de l'Économie, il avait promis qu'il n'y aurait ni fermeture, ni départ contraint pour les salariés. C'est un dossier particulièrement sensible politiquement, à moins de deux semaines des élections européennes", conclut le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panneau indicateur \"Ascoval\" à Saint-Saulve (Nord).
Un panneau indicateur "Ascoval" à Saint-Saulve (Nord). (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)