Transport aérien : la fin du succès des compagnies low-cost ?

Parmi les secteurs fortement impactés par la crise, on retrouve le secteur aérien, et notamment le low-cost.

France 2

La fin d’un modèle ? La crise du coronavirus a mis à mal les compagnies aériennes, et notamment celles spécialisées dans le low-cost. Ryanair a ainsi vu ses résultats plonger dans le rouge. Des résultats expliqués par le Covid-19, mais également par une prise de conscience. Le tourisme à bas-coût pourra-t-il s’en relever ? Pendant combien de temps encore pourra-t-on voyager pour quelques dizaines d’euros ? De nombreuses questions se posent.

Des prix en hausse

Au fil des années, ces compagnies ont basé leur succès sur la même recette : des avions faisant de nombreuses rotations par jour, des collations et le transport des bagages payants… Des compagnies qui ont les reins solides. Très rentables ces dernières années, elles ont accumulé des réserves financières. Et l’activité reprend. Pourtant, le ciel s’assombrit pour ces compagnies. Les prix sont à la hausse (+7 % par rapport aux mois de juin-juillet l'an passé), les rotations étant moins fréquentes en ce moment. Leur impact sur l’environnement est également critiqué. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion Ryanair atterrit sur la piste de l\'aéroport Beauvais-Tillé (Oise) le 4 juin 2019.
Un avion Ryanair atterrit sur la piste de l'aéroport Beauvais-Tillé (Oise) le 4 juin 2019. (ERIC FEFERBERG / AFP)