Taxe foncière : quelles sont les communes touchées par la réforme ?

Dans les communes en manque de logements, les terrains constructibles non bâtis sont désormais soumis à la taxe foncière. France 2 fait le point.

FRANCE 2

Près de 1 000 communes sont concernées par la réforme de la taxe foncière. Désormais, dans les villes en manque de logements, les terrains constructibles non bâtis sont soumis à la taxe foncière. "Cela concerne les grandes villes telles que Paris, Lyon ou encore Marseille, et de nombreuses agglomérations dans l'Hexagone. Par exemple, Lille, Beauvais, Nantes, La Rochelle, Bordeaux, Grenoble, Montpellier ou encore Bastia et Ajaccio. Des zones tendues sur le plan du logement", explique le journaliste Guillaume Daret.

Inciter les propriétaires à vendre

Le but de la réforme est d'inciter les propriétaires à vendre leurs terrains pour construire des logements. "Les propriétaires vont payer plus. En moyenne, plus 25% pour la taxe foncière, à laquelle s'ajoute une majoration : cinq euros le mètre carré pendant les deux premières années et ensuite 10 euros le mètre carré à partir de 2017. Cela concerne des milliers de Français qui découvrent une facture extrêmement douloureuse", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT