Pourquoi les dons aux organisations caritatives sont-ils en baisse ?

Les associations s'inquiètent de la baisse historique des dons enregistrée au premier semestre 2018.

Voir la vidéo

Le gouvernement veut revoir les règles de l'héritage parce que les dons aux organisations caritatives sont en chute libre. "Pour la première fois depuis quinze ans, moins 6% au 1er semestre 2018 et les associations craignent un recul de 10% sur l'ensemble de l'année", détaille Jean-Paul Chapel sur le plateau du 20 Heures de France 2. "Cela représente 260 millions d'euros en moins. L'an dernier, la collecte totale a atteint 2,6 milliards d'euros", poursuit-il. Trois explications permettent de comprendre cette baisse des dons. La hausse de la CSG pénalise les retraités or ceux-ci représentent plus de la moitié des donateurs.

75 € de réduction d'impôt pour 100 € donnés

L'avantage fiscal lié à l'ISF pouvait atteindre 50 000 euros par an. Mais avec la suppression de l'ISF, "bon nombre de ces riches contribuables se sont révélés moins généreux", explique le journaliste. Enfin, avec l'impôt à la source, de nombreuses personnes pensent que 2018 est une année blanche, "donc sans avantage fiscal pour les dons. Mais il n'en est rien. Si vous donnez cette année 100 € par exemple aux Restos du coeur vous aurez bien une réduction de 75 € sur votre impôt l'an prochain".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le taux de pauvreté s\'établit à 14% de la population, selon des chiffres publiés par l\'Insee, mardi 11 septrembre 2018. 
Le taux de pauvreté s'établit à 14% de la population, selon des chiffres publiés par l'Insee, mardi 11 septrembre 2018.  (PATRICK KOVARIK / AFP)