Hausse de la CSG : le gouvernement fait un geste pour les retraités

Le Premier ministre a annoncé jeudi 20 septembre que 300 000 retraités ne seraient plus concernés par la hausse de la CSG au 1er janvier 2019.

A chaque déplacement, Emmanuel Macron est confronté à des retraités en colère. Depuis le 1er janvier, ces derniers subissent de plein fouet la hausse de la CSG. Le gouvernement a donc décidé de faire un geste : pas de hausse de CSG pour les retraités les plus modestes en 2019. Jeudi 20 septembre, Édouard Philippe a annoncé que ce geste fiscal concernera 300 000 retraités. Initialement, ils ne devaient être que 100 000 à être dispensés de la hausse de la CSG, mais le gouvernement a revu sa copie. Cette mesure coûtera 350 millions d'euros à l'État.

60% des retraités concernés par la hausse de la CSG

Un retraité qui touche 12 000 € par an serait exonéré. Sa compagne, qui touche 11 000 €, aussi. Mais en tant que couple, avec 23 000 € par an, ils voient leur CSG augmenter. Le gouvernement souhaite mettre fin à cette aberration. Pour l'opposition, cette mesure est une goutte d'eau. Au total, près de 60% des retraités seront concernés par la hausse de la CSG.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Confédération française des retraités regrette des efforts demandés considérés comme durs \"psychologiquement et économiquement\".
La Confédération française des retraités regrette des efforts demandés considérés comme durs "psychologiquement et économiquement". (JULIO PELAEZ / MAXPPP)