Cet article date de plus de deux ans.

Impôts : les niches fiscales dans le viseur du gouvernement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Impôts : les niches fiscales dans le viseur du gouvernement
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le gouvernement refuse toujours de rétablir l'ISF, mais réfléchit à une autre piste pour que les plus riches renflouent les caisses de l'État.

Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, veut raboter les niches fiscales. Celles-ci représentent 14 milliards d'euros d'aides aux contribuables. Le ministre propose de revoir le dispositif au nom de la justice fiscale. Aujourd'hui, les réductions d'impôt sont plafonnées à 10 000 euros maximum par an pour les foyers qui dépensent le plus.

Deux propositions sur la table

Gérald Darmanin fait deux propositions : d'abord, diminuer ce plafond pour que les ménages aisés obtiennent moins de réductions d'impôts. Il est également envisagé d'attribuer les niches fiscales sous conditions de ressources des ménages, c'est-à-dire en fonction des revenus. Quant au rétablissement de l'ISF (Impôt de solidarité sur la fortune), le chef de l'État s'est fermement opposé à son rétablissement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.