VIDEO. Prélèvement de l'impôt à la source : quel taux choisir ?

La majorité des Français ont choisi le taux normal pour leurs impôts prélevés à la source. Pourquoi ? Est-ce bon le choix ?

Voir la vidéo

Avec le prélèvement à la source, chaque contribuable aura un taux différent, prélevé sur le revenu. Ce taux est à choisir jusqu'au samedi 15 septembre, entre le taux normal du foyer, le taux individualisé ou le taux neutre. France 2 a comparé ces taux pour savoir lequel est le mieux. Le taux normal du foyer est attribué automatiquement par les impôts. Pour deux retraités où l'homme touche 3 000 € et la femme 800 €, par exemple, le taux du foyer est de 6,8 € pour les deux. C'est-à-dire, 204 € pour lui et 55 € pour elle. Ce taux est celui choisi par la grande majorité des contribuables.

En France, 53% des contribuables ne sont pas imposables

Certains choisissent le taux individualisé, quand les revenus du foyer sont très différents. Par exemple, un couple avec un enfant où l'homme gagne 6 000 € et la femme 2 000€. Lui paiera 996 € et elle 84 €. "Je préfère payer des impôts qui sont adaptés à mes revenus parce que cela m'évite de payer plus", confie Myriam Herbreteau, infirmière. Reste le taux neutre qui permet de masquer à ses employeurs le taux du conjoint ou d'autres revenus. Un célibataire qui a un salaire de 3 000 € et 2 000€ de revenus fonciers. Son taux d'imposition est de 18,7%, soit 935 €. Mais par souci de confidentialité, il choisit un taux neutre sur son seul salaire soit 12% et payer 360 €. Il règlera la différence directement aux impôts. En France, 53% des contribuables ne sont pas imposables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le \"stoppage à la source\" a été mis en place en France, entre 1940 et 1949.
Le "stoppage à la source" a été mis en place en France, entre 1940 et 1949. (THIERRY LINDAUER / MAXPPP)