Payer ses impôts au tabac est désormais possible

Dès janvier prochain, il n'y aura plus besoin de se rendre au centre des impôts pour les payer. Les bureaux de tabac feront office de percepteur. Un dispositif qui devrait faciliter les démarches.

FRANCE 3

Régler une amende, retirer un colis, acheter un billet de train et maintenant payer ses impôts… le buraliste pourra tout faire ! Ces nouveaux services interrogent, cependant. "Je pense que c'est la destruction des services publics, ça contribue à déconstruire le modèle sociétal que l'on avait", avance une femme. "Ça ne sert à rien, on peut les payer sur internet", lance une autre.

Un plus pour les buralistes

Pour le buraliste, travailler davantage permet aussi de compenser les pertes financières liées au recul des ventes du tabac en France. "C'est un plus et on est rémunérés dessus", confirme le buraliste.

Dans un village de l'Eure, le commerce permet de résister à la désertification des services publics. Des nouvelles missions qui aident la zone rurale. "Il offre de plus en plus de services, crée du lien social, ce qui est formidable pour un village d'à peine 700 âmes", témoigne la maire. Ce service devrait être disponible partout en France d'ici juillet 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie, le 28 décembre 2017. 
Le ministère de l'Economie, le 28 décembre 2017.  (EMMANUEL FRADIN / HANS LUCAS / AFP)