Cet article date de plus de deux ans.

Prélèvement des impôts à la source : les Républicains opposés à cette "usine à gaz" coûteuse

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min.
Prélèvement des impôts à la source : les Républicains opposée à cette "usine à gaz" coûteuse
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Laurence Sailliet, porte-parole du parti les Républicains, est l'invitée du Soir 3 dimanche 2 septembre.

"Nicolas Hulot ne souhaitait plus participer à cette imposture. Le gouvernement et le président doivent enfin définir un cap et avoir du courage", attaque d'entrée Laurence Sailliet, porte-parole des Républicains dans le Soir 3 dimanche 2 septembre.

"4,5 milliards d'impôts en plus et une baisse du pouvoir d'achat record, ce n'est pas une politique de droite", estime-t-elle.

"Les Républicains demandent le retrait du prélèvement de l'impôt à la source. Il y a un risque de bugs, de choc psychologique, mais bien plus grave, les particuliers vont devoir faire une avance de trésorerie à l'État et le coût de gestion de 1,2 milliard pour les entreprises est très important. Cette réforme est une bombe et une usine à gaz", explique Laurence Sailliet.

"L'immigration" au centre des européennes

L'université d'été du parti s'est tenue ce week-end à La Baule (Loire-Atlantique) sans son président Laurent Wauquiez. "Il a fait sa rentrée la semaine dernière en Auvergne-Rhône-Alpes. Ça nous permet de couvrir le territoire géographiquement. La rentrée n'est pas dispersée", justifie la porte-parole.

"Notre projet pour les élections européennes de mai va parler d'immigration, d'économie, de sécurité, d'intelligence artificielle... L'immigration a une place importante. C'est une question centrale. Il faut mettre en place une politique cohérente. On a battu des records d'immigration légale et illégale avec Emmanuel Macron", conclut-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prélèvement à la source

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.