Cet article date de plus de huit ans.

Ayrault précise que la pause fiscale "sera effective en 2015"

En 2014, "il s'agit en effet d'un ralentissement, pour aller à une pause fiscale qui sera effective en 2015", indique le Premier ministre, dans une interview à "Metronews".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le 15 novembre 2012, à Berlin (Allemagne). (SEAN GALLUP / GETTY IMAGES)

Une décélération avant une vraie pause. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, a promis, mardi 17 septembre, que la pause fiscale "sera effective en 2015", concédant pour 2014 un "ralentissement" de la pression fiscale, dans une interview à Metronews. Le chef du gouvernement commentait le fait qu'il y aura, l'année prochaine, une augmentation de la TVA, de la cotisation des retraites, ainsi qu'une baisse du quotient familial.

"Nous demandons un effort aux Français, notamment, mais pas seulement, j'en ai conscience, à ceux qui ont des revenus plus élevés. Mais ceci, nous le faisons pour préserver notre modèle de solidarité", a indiqué le Premier ministre. Il a également souligné les "efforts d'économies sans précédent" pour l'année prochaine, de 15 milliards d'euros, de façon à "augmenter le moins possible les prélèvements".

Fin août, le président François Hollande avait estimé que le temps était venu de faire une "pause fiscale", notamment grâce à "l'engagement de substantielles économies". Le président s'exprimait après que le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, eut évoqué un "ras-le-bol" fiscal dans le pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Impôts

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.