Hausses d'impôt sur le revenu : l'exemple de deux familles sur les cinq dernières années

Quel a été l'impact des hausses d'impôt successives, pendant cinq ans, sur le revenu des Français de la classe moyenne ?

MAGALIE BOISSIN - FRANCE 2

Ils sont 18 millions de contribuables. Parmi eux, nous avons imaginé la famille Martin, un couple avec deux enfants et un revenu net de 5 000 euros par mois. Les deux parents sont salariés et font quelques heures supplémentaires. La famille Denis lui ressemble : deux enfants, des heures supplémentaires également, mais un revenu supérieur, 6 200 euros nets par mois.
En 2010, la famille Martin payait 3 728 euros d'impôt sur le revenu et la famille Denis 5 492. Ces deux familles ont subi le choc fiscal de ces cinq dernières années. Dans quelle mesure leur impôt a-t-il flambé ?

Des hausses imposées par la droite et la gauche

À la fin du quinquennat de Nicolas Sarkozy, c'est le tournant de la rigueur. La droite décide de geler le barème de l'impôt. La famille Martin paie 157 euros d'immpôt en plus, la famille Denis 192.

François Hollande à peine élu, les hausses continuent. La gauche fait payer des impôts sur les heures supplémentaires et baisse le plafond du quotient familial. La facture est salée en 2013 : plus 695 euros pour les Martin, plus 1 975 pour les Denis. En 2014, nouveau coup de rabot  : 364 euros supplémentaires pour l'impôt des Martin, 1 656 pour les Denis.

L'année 2015 signe enfin la pause fiscale, mais ni les Martin ni les Denis ne profiteront des baisses d'impôt. Au final, la hausse sur cinq ans est de 43% pour l'impôt sur le revenu des Martin, et de 79% pour les Denis. Leurs revenus n'ont progressé que de 10%.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)