Impôts : l'amendement Ayrault sur la CSG examiné par les députés

L'amendement Ayrault qui vise à une baisse de la CSG pour les salaires les plus modestes est examiné ce jeudi à l'Assemblée nationale.

FRANCE 3

Jean-Marc Ayrault fait un retour en force avec un amendement discuté jeudi 12 novembre à l'Assemblée sur la baisse de la CSG. Actuellement, chaque salarié s'acquitte de cette taxe à hauteur de 8% de son salaire. Ainsi, un travailleur au Smic qui touche 1457 euros bruts paie 116 euros de CSG. Avec la réforme Ayrault, il ne paierait plus que 21 euros.

"Il est très important, d'abord parce qu'il va donner du pouvoir d'achat aux salariés et aux plus modestes qui aujourd'hui ne sont pas concernés par les baisses d'impôts sur le revenu", explique au micro de France 3 Jean-Marc Germain, député PS des Hauts-de-Seine.

Une mesure qui divise

Toutefois, certains revenus modestes verraient aussi leur prime pour l'activité supprimée. Une situation dénoncée par la droite et certains députés PS. "Je pense que cette mesure est une mesure qui est désastreuse pour les classes moyennes. C'est une mesure qui va aboutir à augmenter de façon très forte la fiscalité des classes moyennes", a déclaré François Fillon. Si elle est adoptée, la mesure pourrait toutefois être retoquée par le Conseil constitutionnel pour "rupture d'égalité entre contribuables".

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault à l\'Assemblée nationale à Paris, le 16 juin 2015.
L'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault à l'Assemblée nationale à Paris, le 16 juin 2015. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)