"Flat tax" : mise en place d'une taxe unique

Sur le plateau du 19/20 de France 3, David Boéri nous détaille les changements que va apporter la "flat tax" votée par les députés ce jeudi 19 octobre.

France 3

Ce jeudi 19 octobre, les députés ont voté une mesure phare du projet de loi de finance : une "flat tax". Que va-t-elle changer ? "Jusqu'à présent, les revenus du capital étaient doublement taxés, à la fois par l'impôt sur le revenu et par des prélèvements sociaux, notamment la CSG. Tout compris, l'imposition pouvait atteindre jusqu'à 60%. Avec cette réforme, il n'y aura plus qu'un seul prélèvement forfaitaire unique de 30% pour les plus-values comme pour les dividendes", explique David Boéri.

Que des gagnants et un pari pour l'État

"Pour l'assurance vie, ce taux unique ne s'appliquera qu'aux contrats de plus de 150 000 euros, pour les plans d'épargne logement, tous les nouveaux contrats signés après le 1er janvier 2018. Le livret A et les PEA ne sont pas concernés, ils resteront comme aujourd'hui, exonérés d'impôt. Il n'y a que des gagnants, parce que si vous êtes aujourd'hui un contribuable avec un niveau d'imposition inférieur à 30%, vous pourrez choisir de rester dans le système actuel. Vous ne paierez donc pas plus. Le seul vrai perdant, c'est l'État. Le gouvernement estime que cela représente près de 1,3 milliard d'euros en moins dans les caisses dès 2018", observe le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des euros en pièces et en billets. (Photo d\'illustration)
Des euros en pièces et en billets. (Photo d'illustration) (MAXPPP)