Cet article date de plus de dix ans.

Vladimir Poutine prêt à offrir un passeport russe à Gérard Depardieu

L'acteur, qui a décidé de s'exiler en Belgique, avait assuré en début de semaine : "Poutine m'a déjà envoyé un passeport !"

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vladimir Poutine donne une conférence de presse à Moscou (Russie), le 20 décembre 2012. (NATALIA KOLESNIKOVA / AFP)

Un soutien inattendu qui n'est pas passé inaperçu. Le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré être prêt à accorder un passeport russe à l'acteur français Gérard Depardieu si celui-ci le souhaitait. "Si Gérard veut avoir un permis de séjour ou un passeport russe, c'est une affaire réglée, et de manière positive", a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse sur des propos prêtés en France à l'acteur, qui a annoncé qu'il quittait le pays pour des raisons fiscales.

Ce qui, à première vue, ressemble à une boutade, pourrait être une proposition assez sérieuse. Avant même la fin de la conférence de presse du président, les services migratoires russes ont indiqué à l'agence Ria Novosti qu'ils se tenaient prêts à effectuer les formalités nécessaires "si monsieur Depardieu en fait la demande", a déclaré une de ses représentantes, Zalina Kornilova.

Depardieu avait en effet déjà laissé entendre que la Russie lui tendait les bras, lors d'un dîner à Paris en début de semaine. "Poutine m'a déjà envoyé un passeport !", avait-il lancé, selon Le Monde.fr. "Alors que certains convives doutaient encore de son installation de l'autre côté de la frontière belge, Depardieu a lancé qu'il pouvait déjà compter sur trois pays pour l'accueillir, précise le journal. La Belgique, où il vient d'acheter une maison, le Monténégro, où il a des amis et fait des affaires, et la Russie."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Exil fiscal

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.