Pièces à conviction, France 3

VIDEO. Quand le yacht de Bernard Arnault se rend à Malte pour son premier voyage, ce n'est pas que pour admirer le paysage

Un héliport, une piscine à fond transparent, un practice de golf… Le "Symphony" de Bernard Arnault joue la partition de l’ultraluxe. Pour son premier voyage, il a mis le cap vers Malte. Mais pourquoi cette île ? C’est que Malte offre aux propriétaires de yacht un avantage fiscal unique en Europe… Extrait de "Pièces à conviction".

Voir la vidéo

La visite du yacht de Bernard Arnault, le Symphony, donne une idée du train de vie du milliardaire, plutôt discret à ce sujet. En 2015, quand il est sorti de son chantier aux Pays-Bas, c’était l’un des plus grands du monde : 101 mètres de long. Mais ce n’est pas tout : il dispose d’un héliport, d’une piscine avec fond transparent, d’un practice de golf, de huit chambres et d’un piano à queue dans la salle de réception… Quant à son prix, il est estimé à 130 millions d’euros.

Pour son premier voyage, le Symphony a mis le cap vers l’île de Malte. Pourquoi cette destination ? Malte, l’un des 28 Etats membres de l’Union européenne, abrite 400 000 habitants et 4 500 yachts. "Pièces à conviction" a rencontré Caroline Navarro, manager de la Grand Harbour Marina, la plus grande marina de Malte. Y a-t-il ici beaucoup de yachts de plus de 100 mètres ici ? "Non, pas beaucoup, mais de plus en plus." Caroline Navarro avait organisé une fête pour l’arrivée du yacht dans l’île : pour elle, ce fut "un grand moment parce que c’était un tout nouveau yacht de plus de 100 mètres. Nous avons organisé une grande fête, c’était épique pour le bateau et la marina."

Un montage off-shore ?

Si ce yacht a fait son voyage d’inauguration à Malte, ce n’est pas seulement pour profiter du paysage… En effet, cette île méditerranéenne offre aux propriétaires de yachts un avantage fiscal unique en Europe : "plus un bateau est grand, moins les taxes sont élevées", explique encore Caroline Navarro.

En outre, on peut ici posséder un yacht incognito : il suffit de créer sur place une société de gestion du navire. "Pièces à conviction" a retrouvé, dans les registres du fabricant du Symphony, la trace de Sonata Yatching Limited : cette société maltaise propriétaire du bateau appartient… au groupe LVMH, dirigé par Bernard Arnault. N’étant pas le propriétaire légal de ce yacht, le milliardaire n’est donc pas obligé de l’intégrer à sa déclaration d’impôt…

Extrait de "Bernard Arnault, l'art de payer moins d'impôts", une enquête de Stenka Quillet diffusée dans "Pièces à conviction" le 28 mars 2018.