Grèce : la brigade antifraude du fisc supprimée par l'État

La Grèce vient d'annoncer la suppression de la brigade antifraude du fisc. Une décision qui suscite la polémique, car le pays perd des dizaines de milliards d'euros chaque année à cause de l'évasion fiscale.

FRANCE 2

Le nouveau gouvernement grec vient d'annoncer la suppression de la brigade antifraude du fisc. Cette unité était chargée de repérer les piscines non déclarées ou les commerçants qui refusent de payer la TVA. "Beaucoup de collègues ont été insultés et passés à tabac en mission, c'était très fréquent (...) dans les placards de la brigade, on a des gros dossiers d’évasion fiscale qui touchent tout le système de gouvernance du pays et tout ça va disparaître", témoigne Dimitri Merkos, agent du fisc.

Une mesure qui divise

Les fonctionnaires seront désormais intégrés au ministère des Finances. Du côté des habitants, la mesure divise. Certains se réjouissent de la baisse de dépense quand d'autres craignent une recrudescence d'évasions fiscales. La fraude aux impôts représente encore près de 30 milliards d'euros de manque à gagner pour l'État grec.

Le JT
Les autres sujets du JT
Grèce : la brigade antifraude du fisc supprimée par l\'État
Grèce : la brigade antifraude du fisc supprimée par l'État (Grèce : la brigade antifraude du fisc supprimée par l'État)