Fraude fiscale : l'Etat a récupéré en 2019 le montant "record" de 12 milliards d'euros

En 2015, Bercy avait retrouvé 10 milliards d'euros dus au fisc. Ce chiffre a été dépassé cette année.

Les procédures de régularisation en cours de contrôle sont passés de 3 900 en 2018, à plus de 36 000 en 2019.
Les procédures de régularisation en cours de contrôle sont passés de 3 900 en 2018, à plus de 36 000 en 2019. (BERNARD JAUBERT / ONLY FRANCE / AFP)

C'est une année "record". La lutte contre la fraude fiscale a permis à l'Etat français de récupérer 12 milliards d'euros en 2019, a annoncé mercredi 1er juillet sur Twitter le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin. Soit une hausse de 50% par rapport à l'année passée et 2 milliards de plus qu'en 2015, précédent record qui s'établissait à près de 10 milliards d'euros.

Dans le détail, les recettes issues du contrôle fiscal se sont élevées à près de 11 milliards d'euros, auxquels s'ajoutent 358 millions d'euros provenant du service de traitement des déclarations rectificatives, et 530 millions d'euros de la convention judiciaire d'intérêt public dans les affaires Google et Carmignac, selon des chiffres publiés par Les Echos et confirmés par le ministère.