Salaires : pourquoi les femmes étaient appelées à arrêter de travailler à 16h34 ?

Les femmes étaient appelées à arrêter de travailler à 16h34 ce lundi 7 novembre. Mais pourquoi ? Les explications de France 3.

FRANCE 3

Les femmes étaient appelées ce lundi 7 novembre à cesser le travail à 16 heures, 34 minutes et sept secondes précisément. Pourquoi cette heure exacte ? "Parce que symboliquement, les femmes vont travailler gratuitement jusqu'au 31 décembre. Nous sommes à 15% de la fin de l'année et 15%, c'est justement l'écart de salaire entre les hommes et les femmes selon Eurostat", explique Hervé Godechot, en plateau.

Vers une diminution de l'écart

"Et c'est même bien pire d'après les chiffres plus récents de l'Insee : les femmes gagnent en fait 19% de moins que les hommes. En moyenne, une femme gagne 1 943 euros nets par mois contre 2 399 euros pour un homme", détaille le journaliste de France 3. Et de conclure : "Cet écart heureusement a tendance à diminuer au fil des ans. Mais plus le niveau de rémunération est élevé et plus l'écart entre les hommes et les femmes est important."

Le JT
Les autres sujets du JT
Un collectif féministe appelle à une grève à 16h34, le 7 novembre 2016, pour dénoncer l\'écart de salaire entre les femmes et les hommes.
Un collectif féministe appelle à une grève à 16h34, le 7 novembre 2016, pour dénoncer l'écart de salaire entre les femmes et les hommes. (GARO / PHANIE / AFP)