MaPrimeRénov : le nouveau système de rénovation énergétique pour les particuliers vient d'être présenté

Ce dispositif lancé officiellement en ce début d'année doit simplifier le quotidien des particuliers qui souhaitent rénover leur habitation. 

Rénovation d\'une toiture, à Habay (Belgique). Photo d\'illustration.
Rénovation d'une toiture, à Habay (Belgique). Photo d'illustration. (JEAN-LUC FLEMAL / MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Déjà 450 demandes ont été déposées pour MaPrimeRénov', le système remplaçant depuis le début janvier 2020 le crédit d'impôt à la transition énergétique (CITE) pour aider les particuliers qui se lancent dans la rénovation. Le nouveau dispositif doit monter en puissance et si les objectifs sont atteints, 200 000 personnes auront déposé une demande d'aide à la fin de l'année, et même 500 000 personnes supplémentaires l'an prochain en 2021.

Les démarches sont censées être plus simples et plus rapides. Pas de temps perdu, l'Agence nationale pour l'habitat doit donner une réponse dans les 15 jours et verser la prime dans ce laps de temps. Un véritable changement par rapport au  système précédent, "très injuste" selon le ministre du Logement Julien Denormandie.

Des ménages modestes ou très modestes qui ont besoin de ce coup de pouce étaient très largement exclus pour une raison très simple. Ils n'avaient pas la capacité d'attendre pendant 18 mois le versement de la prime.Julien Denormandie, ministre du Logement à franceinfo

Prenons le cas d'une famille, la famille Durand, composée d'un couple et de deux enfants. Leurs revenus sont modestes mais l'isolation des murs de leur maison est estimée à 15 000 euros. Ils recevront une aide de près de 14 000 euros. Autre exemple, celui de monsieur et madame Lambert, un couple sans enfant, ils possèdent des revenus un peu plus confortables. La facture de leur nouvelle chaudière à gaz est estimée à 5 000 euros. Ils vont percevoir 2 000 euros d'aide. Toutes ces simulations sont à personnaliser.

Parfois vous n'êtes pas prêts mais vous vous dites: peut-être que je pourrais changer ma chaudière, mais à quoi ai-je droit ?Emmanuelle Wargon, secrétaire d'Etat à la transition écologiqueà franceinfo

"C'est pour ça qu'il y a un simulateur. Avant même de rentrer son propre projet, ses coordonnées et de télécharger une facture, il permet de dire : je suis dans telle situation, reprend Emmanuelle Wargon. Si je mets une chaudière comme ci, j'ai droit à tant. Si je mets une chaudière comme ça, j'ai droit à tant."

Petit bémol, les 20% des ménages les plus aisés sont quasiment exclus du dispositif, ce qui inquiète les entreprises du secteur. Jusqu'à présent ce sont les plus riches qui ont fait le plus de travaux de rénovation énergétique.

Présentation du dispositif de rénovation énergétique pour les particuliers - Reportage de Sophie Auvigne
--'--
--'--