Manifestations contre la baisse des APL : les 5 euros de la colère

L'annonce faite par le gouvernement d'une baisse de 5 euros des APL est vécue comme une profonde injustice par les plus démunis. Samedi 14 octobre, ils sont descendus dans la rue pour se faire entendre.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des manifestations ont eu lieu dans une vingtaine de villes françaises contre la baisse des aides au logement décidée par le gouvernement. À Toulouse (Haute-Garonne), les quelques centaines de manifestants criaient "Macron, rends-nous nos 5 euros !", tous unis derrière ce slogan. Certains, parmi eux, sont au RSA et ne touchent que 445 euros par mois. La baisse des APL, est donc un sujet particulièrement sensible pour ceux qui luttent, parfois à l'euro près, pour réussir à s'en sortir.

40% des bénéficiaires sous le seuil de pauvreté

Michel, bénéficiaire d'APL, explique qu'il doit parfois aller chercher un colis aux Restos du Coeur pour pouvoir manger tous les jours, ajoutant que même avec cela, il a "du mal à joindre les deux bouts". 40% de ceux qui touchent les APL sont en effet en dessous du seuil de pauvreté et se retrouvent encore davantage, comme le déplorent les associations caritatives, en difficulté. Les responsables des organismes de HLM sont également inquiets, en raison de la volonté affichée par le gouvernement de baisser aussi de façon conséquente les APL pour les logements sociaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestation contre la baisse des APL. (Photo d\'illustration)
Une manifestation contre la baisse des APL. (Photo d'illustration) (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)