Coupes budgétaires : la fronde des HLM

De nombreux chantiers HLM sont suspendus dans toute la France après les coupes budgétaires imposées aux bailleurs sociaux par le gouvernement.

France 2

La fronde des organismes HLM contre le gouvernement s'étend, des chantiers sont menacés dans toute la France. À Villeneuve Saint-Georges (Val-de-Marne), la façade de certaines tours est à refaire, l'isolation à revoir, les parties communes à rafraîchir. Les travaux devaient commencer dans quelques mois. Mais suite aux coupes budgétaires, ils ne sont plus à l'ordre du jour. Ce type de menace d'annulations de travaux se multiplie. Autres exemples : à Caen (Calvados), selon le bailleur social, une réhabilitation sur deux est menacée, à Strasbourg (Bas-Rhin), les travaux sont revus à la baisse, à Toulouse (Haute-Garonne), les nouvelles constructions sont déjà suspendues.

Un désaccord avec le gouvernement

Les organismes HLM se disent asphyxiés par la baisse des loyers exigée par le gouvernement : moins 1.7 milliard d'euros. Mais le gouvernement se défend et cite un rapport de la Cour des comptes : "Les organismes HLM se caractérisent par une capacité d'autofinancement élevée (9.7 milliards d'euros) et des fonds propres importants (161 milliards)". Selon les bailleurs sociaux, ces sommes sont toutes réinvesties et réinjectées dans de la construction ou de la réhabilitation.

Le JT
Les autres sujets du JT
755 organismes HLM gèrent en France 4,3 millions de logements sociaux -chiffres 2016-
755 organismes HLM gèrent en France 4,3 millions de logements sociaux -chiffres 2016- (PHILIPPE HUGUEN / AFP)