Allocation logement : les règles vont changer

Nouveau mode d'emploi pour l'aide au logement en France. Désormais, le montant sera calculé en fonction des revenus réels. 

France 2

Mauvaise nouvelle pour Alycia Lainé, 19 ans. Pour payer le loyer mensuel de 700 euros, cette jeune femme et son compagnon touchent 327 € d'aide au logement. Mais ce montant va chuter. "L'APL couvre quasiment la moitié du loyer. Avec la nouvelle réforme, je n'aurai plus le droit à l'APL, ou en tout cas un montant beaucoup plus faible." Le mode de calcul va changer. Jusqu'à présent, l'APL était calculé sur les revenus engrangés deux ans plus tôt. En 2020, il sera calculé sur les 12 derniers mois. 

1/3 des bénéficiaires vont subir une perte ou une baisse d'APL

Objectif : faire correspondre les aides versées à la situation réelle du bénéficiaire. L'enjeu est de taille : sur les 6,5 millions de personnes qui touchent les APL, près d'un tiers risquent de voir leurs allocations diminuer ou disparaître. Une association dénonce une mesure d'économie faite sur le dos des moins fortunés. "Cela cible des personnes qui arrivent juste à sortir la tête de l'eau mois après mois", déplore Jean-Yves Mano, président de l'association consommation logement cadre de vie. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les allocations logement réduisent de moitié la dépense de logement des bénéficiaires de minima sociaux, selon une étude de la Drees, publiée le 27 mars 2019.
Les allocations logement réduisent de moitié la dépense de logement des bénéficiaires de minima sociaux, selon une étude de la Drees, publiée le 27 mars 2019. (FURGOLLE / BSIP / AFP)