Cet article date de plus de quatre ans.

Prêt à taux zéro, dispositif Pinel... Découvrez les annonces du gouvernement sur le logement

Le gouvernement a présenté une série de mesures destinées à "construire plus, mieux et moins cher", selon le ministère de la Cohésion des territoires.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le ministre de la Cohésion des Territoires Jacques Mézard (à droite) et son secrétaire d'Etat Julien Denormandie, le 22 juin 2017 au palais de l'Elysée.
 (THOMAS SAMSON / AFP)

Une "politique globale" pour lutter contre les "graves inégalités" en matière de logement. Le gouvernement a présenté, mercredi 20 septembre, lors d'une conférence de presse, une série de mesures destinées à "construire plus, mieux et moins cher, répondre aux besoins de chacun et améliorer le cadre de vie", a expliqué Julien Denormandie, le secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la Cohésion des territoires.

Au programme : de forts abattements fiscaux sur la vente de terrains en zone tendue, la création d'un nouveau type de bail pour les étudiants ou encore un prolongement du dispositif Pinel ou du prêt à taux zéro, mais dans un cadre plus restrictif. Franceinfo résume les principales annonces consacrées au logement.

Une incitation fiscale à vendre des terrains

Le gouvernement a d'abord annoncé de forts abattements fiscaux sur les plus-values pour la vente de terrains en zones tendues pendant trois ans. Une décision prise dans le but d'accélérer la libération du foncier et construire rapidement des logements.

"Cet abattement sera de 100% pour la vente de terrains permettant de construire du logement social, de 85% pour du logement intermédiaire et de 70% pour du logement libre", a précisé le secrétaire d'Etat à la Cohésion des territoires Julien Denormandie, lors d'une conférence de presse.

Le prêt à taux zéro et le dispositif Pinel prolongés pour quatre ans

Deux aides publiques – le prêt à taux zéro (PTZ) octroyé aux ménages accédant à la propriété et l'avantage fiscal dit Pinel consenti aux particuliers achetant un logement pour le louer – seront "prolongées pendant quatre ans" mais réduites, a annoncé le gouvernement. De 2018 à fin 2021, ces aides seront "mieux ciblées pour construire plus vite en zone tendue et soutenir la revitalisation dans les zones détendues", a précisé Julien Denormandie.

Un "bail mobilité" pour les étudiants

Le secrétaire d'Etat a annoncé la création d'un "bail mobilité" d'une durée allant de un à dix mois, à destination des étudiants et des jeunes actifs. "Aucun dépôt de garantie ne sera demandé", a-t-il précisé. Une mesure qui pourra notamment profiter aux étudiants en formation en alternance, selon le compte Twitter du ministère.

80 000 logements construits pour les jeunes

Le gouvernement prévoit également de construire 60 000 logements pour les étudiants et 20 000 destinés aux "jeunes actifs" sur le quinquennat, a également annoncé le gouvernement. Il va également proposer une "solution de garantie à l'ensemble des étudiants locataires sans conditions de ressources et pour tous les logements", a ajouté le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Immobilier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.