Location : les particuliers concurrencent les hôtels

De plus en plus de propriétaires louent leur appartement pour une courte durée. Une manière d'arrondir ses fins de mois.

FRANCE 2
La location d'appartement par des particuliers a le vent en poupe, particulièrement dans les grandes villes. "Je loue ce studio régulièrement à des voyageurs. Je loue également un autre lieu. Ça crée un revenu, c'est certain. C'est un plus qui me permet de voyager", indique une femme parisienne. La location d'appartement par des particuliers est très encadrée dans les grandes villes comme Paris. Quatre mois maximum dans l'année et au-delà, il faut demander l'autorisation à la mairie. Autre obligation, les revenus doivent être déclarés aux impôts.

Absence de fiscalité

Pourtant les abus sont nombreux. Certains particuliers louent plusieurs dizaines de biens et déclarent ouvertement en faire un business. C'est un commerce qui marche bien : 140 euros la nuit pour un deux-pièces à Paris, soit environ 3 500 euros par mois, deux fois plus qu'un logement loué avec un bail.
 
Mais ce super business fait polémique. Les hôteliers critiquent ces propriétaires qui leur font concurrence sans être soumis à la même fiscalité ni aux mêmes charges sociales. Environ 60 000 logements sont proposés en location saisonnière en région parisienne.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
De nombreux internautes français ayant loué leur logement via Airbnb attendent d\'être payés depuis plusieurs jours. Le 6 août 2014, le site internet évoque un problème bancaire.
De nombreux internautes français ayant loué leur logement via Airbnb attendent d'être payés depuis plusieurs jours. Le 6 août 2014, le site internet évoque un problème bancaire. (MAXPPP)