Maison de famille : les galères de l'héritage

Beaucoup d'héritiers se demandent s'ils vont vendre ou garder la demeure familiale. Une équipe de France 2 a rencontré plusieurs familles divisées sur la question.

FRANCE 2

Après la mort d'un membre de la famille, il faut se partager son héritage. Une entreprise parfois compliquée tant il y a de démarches à faire, comme s'accorder sur les travaux ou les durées du séjour de chacun des héritiers.
Dominique Paultre doit vendre le manoir familial, abandonnant des dizaines de souvenirs dans sa vieille demeure. Ses frères et sœurs, qui partagaient la maison avec lui, n'en veulent plus et il ne peut pas en assurer seul la charge. "J'aurais préféré que ça continue, mais ce n'est pas raisonnable, matériellement, ça coûte cher, en entretien notamment", regrette-t-il.

Un ciment familial qui coûte parfois très cher à entretenir

La maison comprend six chambres, 320 mètres carrés au total, avec un parc de près de 4 hectares. Elle est mise en vente à 1,5 millions d'euros. Un couple parisien est intéressé. "Ça me fait mal de m'en séparer, un pincement au cœur", s'attriste Dominique Paultre.
Garder la maison de famille ou pas est une question délicate, car elle représente pour certains un ciment familial, et permet à tous de se retrouver.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un père et son fils naviguent dans un radeau de fortune pour collecter des bouteilles en plastique sur une rivière polluée à Manille (Philippines), le 19 mars 2015.
Un père et son fils naviguent dans un radeau de fortune pour collecter des bouteilles en plastique sur une rivière polluée à Manille (Philippines), le 19 mars 2015. (NOEL CELIS / AFP)