INFOGRAPHIE. Paris, Grenoble, Rennes… Combien de mètres carrés pouvez-vous acheter dans votre ville avec le smic ?

Si le smic n'a augmenté que de 12% depuis 2010, les taux d'emprunt ont été particulièrement bas ces dernières années. Dans certaines villes, on peut désormais s'offrir des surfaces plus grandes qu'il y a sept ans.

Un salarié au smic peut acheter un logement de 10 m2 à Paris, 37 m2 à Strasbourg ou 56 m2 à Clermont-Ferrand, d\'après une étude de Vousfinancer.com parue le 2 janvier 2018. 
Un salarié au smic peut acheter un logement de 10 m2 à Paris, 37 m2 à Strasbourg ou 56 m2 à Clermont-Ferrand, d'après une étude de Vousfinancer.com parue le 2 janvier 2018.  (ANSELME CALABRESE / FRANCEINFO)
avatar
Anselme CalabresefranceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Combien de mètres carrés peuvent s'offrir les 10,6 millions de personnes qui touchent le smic ? C'est la question sur laquelle se penche une étude réalisée par Vousfinancer-Notaires de France et relayée par Le Parisien, mardi 2 janvier. Elle révèle que les salariés qui touchent 1498,50 euros brut par mois, début 2018, ont en moyenne vu leur accès à la propriété facilité depuis 2010. L'étude évalue leur pouvoir d'achat immobilier avec un crédit remboursé sur 25 ans et une mensualité égale à 33% du salaire minimum en vigueur.

Si le smic brut n'a augmenté que de 12% en huit ans, les taux d'emprunt ont été très bas ces dernières années. "L'effet taux vient compenser la hausse très faible du smic, explique Sandrine Allonier, auteure de cette étude réalisée notamment à partir des données de l'Insee. Même si le smic n'a augmenté que très faiblement depuis 2010, les Français qui le touchent peuvent emprunter 40% de plus qu'il y a huit ans."

L'accès à la propriété s'est dégradé à Bordeaux

Les salariés qui vivent avec le smic peuvent aujourd'hui acheter 56 m2 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), soit 10 m2 de plus qu'en 2010. Ils gagnent cinq mètres carrés à Lille (31 m2), six à Rennes (39 m2) et 11 à Marseille (40 m2). Grenoble connaît l'amélioration la plus importante : les salariés au smic peuvent désormais y acheter 43 m2, soit 15 m2 de plus qu'en 2010.

Dans les villes françaises les plus chères, la flambée de l'immobilier a contrebalancé la baisse des taux d'emprunt. Les salariés au smic ne gagnent ainsi que deux petits mètres carrés à Lyon, où ils peuvent prétendre à un logement de 26 m2. A Paris, où les prix de l'immobilier ont grimpé de 40% depuis 2010, l'accès à la propriété n'est pas plus facile : on ne peut toujours s'y acheter que 10 m2 avec un smic. La situation s'est même dégradée à Bordeaux. Le salaire minimum ne permet d'y acheter que 26 m2 en 2018, contre 30 m2 en 2010. En cause, une hausse des prix de l'immobilier de 62%.

  
   (FRANCEINFO)