Immobilier : quand les locataires trichent

Pour devenir locataires d'un appartement ou d'une maison, certains n'hésitent pas à falsifier les documents requis.

France 2

Avant de mettre leur maison en location, ce couple de propriétaires pensait avoir pris toutes les précautions. Ils avaient réclamé des dossiers solides : deux CDI, des salaires équivalents à trois fois le loyer, mais depuis huit mois, leurs locataires, qui se présentaient comme boulanger et infirmière, ne paient pas.

Un dossier sur 30 est faux

En réalité, les locataires sont tous les deux sans emploi et ont monté un faux dossier. Aucune des pièces fournies n'était authentique. La justice a donné raison aux propriétaires, qui attendent désormais l'expulsion. Leurs locataires leur doivent plus de 10 000 euros. Sur un marché ultra tendu, les appartements se louent en quelques heures. Les candidats se bousculent aux visites et les propriétaires reçoivent des dizaines de dossiers. Selon les agences immobilières, un dossier présenté sur 30 serait mensonger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Attention à la \"grève du loyer\". C\'est une solution qui peut conduire à la rupture du bail
Attention à la "grève du loyer". C'est une solution qui peut conduire à la rupture du bail (GETTY IMAGES)