INFO FRANCEINFO. Un million de familles locataires sont touchées par la précarité énergétique

Les résultats d'une étude menée par l'association Qualitel, révélés jeudi par franceinfo, montrent que les propriétaires sont beaucoup moins exposés au froid que les locataires.

Seulement 5% des propriétaires déclarent avoir \"souvent froid\" contre 20% des locataires, selon le résultat du baromètre Qualitel-Ipsos du 15 février 2018.(Photo d\'illustration).
Seulement 5% des propriétaires déclarent avoir "souvent froid" contre 20% des locataires, selon le résultat du baromètre Qualitel-Ipsos du 15 février 2018.(Photo d'illustration). (MAXPPP)

Un million de familles locataires de leur logements sont touchées par la précarité énergétique. C'est le résultat du baromètre Qualitel-Ipsos, révélé jeudi 15 février par franceinfo. Qualitel est une association qui se bat pour la qualité du logement.

Les propriétaires occupants sont beaucoup moins exposés au froid, selon ce baromètre. Ils sont même quatre fois moins nombreux que les locataires à déclarer avoir "souvent froid" dans leur logement. Ils sont seulement 5% de propriétaires à le déplorer contre 20% de locataires.

59% des Parisiens ont froid chez eux

Les Français aux revenus modestes - qui touchent moins de 1 250 euros net mensuels - sont les plus exposés au froid. 57% d’entre eux déclarent avoir "parfois ou souvent" froid chez eux. C’est 18 points de plus que ceux qui bénéficient de plus de 3 000 euros net mensuels. En outre, 59 % des Parisiens disent avoir "parfois ou souvent" froid dans leur logement. C’est le record national, avec 12 points de plus que la moyenne française.

Alors que le gouvernement conclut, jeudi, la consultation sur son plan pour la rénovation thermique des bâtiments, une dizaine d'associations comme la Fondation Abbé Pierre ou le réseau Action climat regrettent que rien ne soit envisagé dans ce plan pour aider ces familles. 

*Le Baromètre Qualitel-Ipsos mesure la qualité du logement telle qu’elle est perçue par les Français. 2 700 personnes ont été interrogées et 80 questions leur ont été posées pour cette première édition. L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 2 000 personnes représentatif de la population française âgées de 18 ans ou plus et d’un sur-échantillon de 700 propriétaires d’un logement de moins de 10 ans. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, fonction de la personne interrogée). 
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 29 mai au 6 juin 2017.