"L'intimité, ce mot-là n'existe pas dans la rue" : des bains-douches dédiés aux femmes sans-abri en projet à Paris

Le Samu social de Paris a lancé un financement participatif pour créer une structure  de bains-douches et de bien-être, réservée aux femmes sans-abri et pallier un manque dans la capitale. 

Une personnes sans-abri à Paris, le 21 janvier 2017.
Une personnes sans-abri à Paris, le 21 janvier 2017. (MAXPPP)

À Paris, la quarantaine de bains-douches proposés aux sans-abri est mixte. Le seul accueil de jour réservé aux femmes, La Halte, ne compte qu'une douche. Pour pallier ce manque de structure plus intime, le Samu social a lancé il y a un mois une campagne de financement participatif, rapporte lundi 7 mai, France Bleu Paris. Un lieu nécessaire et très attendu.  

Le besoin de l'intimité et de l'écoute

Il est difficile pour une femme de se rendre dans un lieu où les lavabos et les douches sont mixtes. Elina peut en témoigner, après avoir passé 15 ans de sa vie dans la rue, elle explique la nécessité d'une structure dédiée aux femmes. "Je voudrais que pour les femmes, ce soit déjà un moment de paix, qu'elles se retrouvent seules avec leur intimité. L'intimité, ce mot-là n'existe pas dans la rue", confie-t-elle.

Là, grâce à un accueil humain, je voudrais qu'elles reprennent contact avec leur corps, parce que dans la rue, on ne sait même pas qu'on a un corps.Elina, ancienne SDFFrance Bleu Paris

Une structure bains-douches pour se laver et être soignées se révèle indispensable selon Nicole, aide-soignante au Samu social de Paris. Et il est indispensable que les bénéficiaires soient écoutées par des femmes, ajoute-t-elle : "Il y a des petits bobos, des problèmes d'hygiène intimes. Elles ne peuvent pas en parler aux travailleurs sociaux." L'objectif est aussi de favoriser un premier pas vers la réinsertion, poursuit Nicole. "Si la personne est propre, elle est plus accessible à retrouver un travail et avoir confiance en elle", indique-t-elle.  

Un mois après son appel aux dons, le Samu social de Paris a reçu près de 21 000 euros, mais 100 000 euros sont nécessaires pour boucler le projet. Les locaux, qui n'ont pas encore été choisis, seront prêtés par la ville de Paris.

Le Samu social de Paris veut créer un lieu de bien-être pour les femmes sans-abri - un reportage de Nathalie Doménégo (France Bleu Paris)
--'--
--'--