Immobilier : le gouvernement va t-il mettre en pause la construction de logements sociaux ?

Le déficit budgétaire va atteindre 6.7% du PIB en 2021. Le gouvernement refuse d'augmenter les impôts, il va donc ponctionner 1.3 milliards dans les caisses d'Action Logement.

France 2

Pour boucler son projet de loi finance 2021, l'exécutif a pioché 1,3 milliards d'euros dans les caisses d'Action Logement. C'est un organisme en charge du financement des projets de logements sociaux grâce à la participation obligatoire des entreprises. Une décision qui passe mal auprès des bailleurs sociaux publics. "On ne peut pas demander aux logements sociaux de construire plus si on lui retire l'argent nécessaire à la construction. L'argent d'Action Logement doit servir au logement social et à l'investissement, mais il ne doit pas servir les fins de mois du budget de l'État", déclare Marcel Rogemont, président de la Fédération nationale des Offices Publics de l'Habitat.

Le gouvernement demande un effort collectif

Pour le gouvernement, le budget logement n'est pas sacrifié. Selon ce dernier, le milliard ponctionné servira à financer les aides aux logement qui devraient augmenter l'année prochaine. Le gouvernement réclame un effort collectif. "On sait que dans cette période, plus de Français vont avoir recours aux aides aux logement, c'est normal que tout le monde y concoure", explique Emmanuelle Wargon, ministre déléguée en charge du Logement.

Le JT
Les autres sujets du JT
755 organismes HLM gèrent en France 4,3 millions de logements sociaux -chiffres 2016-
755 organismes HLM gèrent en France 4,3 millions de logements sociaux -chiffres 2016- (PHILIPPE HUGUEN / AFP)