Élections européennes : le parti populiste allemand AfD fait campagne avec des fake news

Les élections européennes ont lieu fin mai dans toute l'Union européenne. En Allemagne, les partis d'extrême droite font campagne en multipliant les fausses informations.

FRANCEINFO

En Allemagne, les partis d'extrême droite font campagne pour les élections européennes. Leur thème : la peur de l'islam. La méthode de communication est bien rodée. Par exemple, l'AfD invente des fake news et s'empare de faits divers quand ils impliquent des réfugiés, comme celui de Chemnitz, en Saxe.

L'été dernier, un homme a été tué par arme blanche, meurtre pour lequel un demandeur d'asile est accusé. L'information, relayée par les réseaux sociaux, représente une arme pour ce parti populiste.

Manipulation des chiffres

Parmi les techniques employées : la manipulation des chiffres. L'Allemagne a accueilli plus d'un million de migrants depuis 2014. L'AfD martèle que 38,6% des délits en 2018 ont été commis par des étrangers. Seulement, le taux de criminalité est au plus bas depuis la réunification de l'Allemagne.

La méthode semble peu efficace. Le parti est crédité de 10% des intentions de vote dans les sondages contre 15% à l'automne dernier. Le Parlement européen compte 37 députés d'extrême droite, dont un Allemand.

Des milliers de personnes sont rassemblées à Chemnitz, en Allemagne, pour un concert gratuit contre la xénophobie, le 3 septembre 2018. 
Des milliers de personnes sont rassemblées à Chemnitz, en Allemagne, pour un concert gratuit contre la xénophobie, le 3 septembre 2018.  (JOHN MACDOUGALL / AFP)