VIDEO. À Paris, "l'encadrement des loyers est prévu au premier trimestre 2019", annonce Ian Brossat

L'adjoint communiste à la Ville de Paris affirme que depuis que la mesure n'est plus en vigueur, il y a un an, "les loyers ont explosé" dans la capitale. 

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

"60% des Parisiens sont locataires, il est normal qu'on puisse les aider et leur permettre de gagner du pouvoir d'achat", a déclaré Ian Brossat, invité de franceinfo le 27 décembre 2018. L'adjoint communiste à la mairie de Paris a précisé que le retour de l'encadrement des loyers dans la capitale "est prévu au premier trimestre 2019".

Un encadrement "imminent"

"Je souhaite que cela se fasse vite", a poursuivi Ian Brossat, alors qu'à Paris, la mesure n'est plus appliquée depuis 2017. "C'est imminent parce que depuis un an, depuis que l'encadrement n'est plus en vigueur, les loyers ont explosé dans la capitale. L'idée, c'est de remettre un peu de modération dans le niveau des loyers privés", a précisé l'adjoint à la mairie de Paris, en charge du logement et tête de liste du Parti communiste aux élections européennes de 2019. La mairie de Paris a demandé officiellement, le 11 décembre dernier, à expérimenter à nouveau la mesure, comme le permet la loi Elan. 

Par ailleurs, Ian Brossat a estimé à "quelques centaines" le nombre de logements insalubres dans la capitale. "Nous n'avons plus de quartiers entiers ou d'immeubles entiers qui sont véritablement insalubres. On a, ce qui est plus difficile à gérer, un certain nombre d'appartements insalubres", a expliqué l'adjoint au maire chargé du logement.  

       .  

Ian Brossat, adjoint au maire de Paris et tête de liste du PCF aux élections européennes, invité de franceinfo le 27 décembre 2018. 
Ian Brossat, adjoint au maire de Paris et tête de liste du PCF aux élections européennes, invité de franceinfo le 27 décembre 2018.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)