Immobilier : l'encadrement des loyers n'est pas respecté

L'encadrement des loyers, permis par la loi Logement promulguée fin 2018, est appliqué à Paris depuis un an. Mais selon une étude, la baisse générale des loyers n'a duré que quelques mois.

France 2

Chercher un logement avec un loyer modéré, c'est presque impossible à Paris. Pourtant, depuis un an, dans la capitale, le prix de la location est encadrée par la loi. Mais les agences semblent souvent l'oublier. En caméra cachée, nous avons fait le test. Dans une vitrine, un bien attire notre attention : un appartement de 21 mètres carrés pour 1 250 € par mois, soit 59 € du mètre carré, 22 de plus que le plafond maximum autorisé.

Des prix en hausse

Pour l'agent immobilier, rien d'anormal, il suit la loi du marché. Au lancement du dispositif, le 1er juillet 2019, les prix ont commencé à baisser. Mais rapidement, la courbe est repartie à la hausse. Les raisons sont multiples. Il n'y a pas de contrôle effectué, ni par l’État ni par la mairie. Les locataires doivent prendre en charge le recours. À Paris, selon une enquête, 1 logement sur 2 serait loué au-dessus du plafond autorisé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panneau \"à louer\" sur un appartement à Paris, le 17 août 2015 (illustration).
Un panneau "à louer" sur un appartement à Paris, le 17 août 2015 (illustration). (PASCAL GUYOT / AFP)