Crédits immobiliers : les banques réticentes à la renégociation

Alors que les taux des crédits immobiliers sont historiquement bas, une étude d'UFC-Que choisir dénonce la réticence de certaines banques au moment de renégocier avec leurs clients.

Cette vidéo n'est plus disponible

Le nombre de litiges opposant des emprunteurs à leur banque au moment de renégocier un prêt immobilier a explosé depuis quelques années. L'association de consommateurs UFC-Que choisir, qui publie une étude sur le sujet, en a recensé 2 700 depuis 2010. En cause, la plupart du temps, les délais de réponse et les frais de dossier qui viennent s'ajouter à votre demande. Plus une banque fait traîner le processus de renégociation du taux, plus l'emprunteur va payer longtemps au taux initial. Certains établissements laissent même traîner les choses pendant près d'un an.

Attention aux mauvaises surprises

Certaines banques posent en outre des conditions particulières au moment d'entamer la renégociation, comme celle d'y domicilier tous vos comptes et ceux de votre conjoint, ou de vous faire souscrire à des cartes de crédit dont vous n'avez pas besoin. Il est donc impératif de bien relire son nouveau contrat avant de le signer, sous peine d'avoir de mauvaises surprises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un document BNP Paribas Helvet Immo. 
Un document BNP Paribas Helvet Immo.  (MAXPPP)