Crédits immobiliers : quand les banques ne jouent pas le jeu

En 2016, 1.2 million de ménages ont contracté un crédit immobilier. Dans 45% des cas, il s'agissait de crédits renégociés, en raison des taux historiquement bas. Un processus parfois difficile à suivre.

France 2

L'association UFC-Que choisir révèle dans une enquête que les banques sont parfois réticentes à renégocier le taux des crédits immobiliers accordés plusieurs années auparavant, lorsque les conditions étaient nettement moins favorables pour les emprunteurs. Marc, qui a acheté une maison à Lille il y a quinze ans grâce à un prêt à 4.5%, souhaiterait profiter de la baisse historique des taux ces dernières années.

Une association de consommateurs à la rescousse

Il a donc décidé en 2012 de renégocier avec sa banque. il lui a fallu plus de deux ans pour arriver à ses fins et obtenir de son établissement bancaire une baisse de son taux. Courriers sans réponses, pièces manquantes... ses interlocuteurs traînent manifestement des pieds, l'obligeant à faire appel à une association de consommateurs pour obtenir gain de cause. Les litiges comme celui-ci se multiplient depuis quelques années.
Le JT
Les autres sujets du JT
Un document BNP Paribas Helvet Immo. 
Un document BNP Paribas Helvet Immo.  (MAXPPP)