Cet article date de plus de neuf ans.

Canalisations en plomb : plus de 7 millions de logements ne sont pas aux normes en France

Une directive européenne de 1998, sur le remplacement des canalisations trop anciennes, a été très peu suivie. Or la date butoir est fixée au 25 décembre 2013.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
7,5 millions de logements français sont concernés par la directive européenne obligeant les propriétaires à changer leur canalisations de plomb, selon CLCV. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

C'est une décision venue de Bruxelles que beaucoup de Français avaient oublié. Prise en 1998, cette directive européenne imposait à la France le remplacement des canalisations de plomb des locaux construits avant 1949. Or, en quinze ans, peu de Français ont effectué les travaux nécessaires. Plus de 7,5 millions de logements seraient ainsi concernés, selon CLCV, une association de consommateurs qui s'inquiète de la date butoir d'exécution des travaux, fixée au 25 décembre prochain.

Comme l'explique Europe1, cette directive était à l'origine destinée à lutter contre une intoxication liée au métal, qui avait concerné 85 000 jeunes Français âgés de 1 à 6 ans à l'époque. L'objectif était d'obliger les logements à respecter la teneur en plomb correspondant aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), soit 10 microgrammes par litre d'eau.

Mais depuis, peu de particuliers ont effectué les travaux nécessaires, notamment en Ile-de-France où plus de 800 000 logements sont concernés par ce qui deviendra une obligation au 25 décembre. Pour CLCV, cette mesure représentera un surcoût de 2 250 euros par logement. Face à cette situation, l'association demande au gouvernement français de prévoir d'abord une aide financière, mais aussi d'obtenir d'urgence, auprès de Bruxelles, un délai supplémentaire de trois ans pour permettre aux propriétaires de se mettre aux normes. D'autant que la justification de cette directive est remise en cause, car depuis quinze ans, la diminution de l'utilisation du plomb dans la vie quotidienne a divisé par 20 le nombre d'enfants contaminés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Immobilier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.