Budget : l'État vend ses biens pour amortir les dépenses

Pour financer le budget, l'État vend son patrimoine immobilier. Reportage de France 2.

France 2

Une ambassade vendue 222 millions d'euros en Malaisie voilà trois mois, une ancienne caserne en plein cœur de Paris vendue 118 millions d'euros, ou encore une annexe du ministère de la Justice vendue 60 millions d'euros...Le programme de cession des biens immobiliers rapporte beaucoup à l'État : 533 millions en 2014 et au moins 521 millions en 2015. 930 biens de l'État sont en vente, la somme pourrait donc encore grimper d'ici le 31 décembre. Une ancienne prison en région parisienne, un commissariat dans le Var, ou un appartement bourgeois à Lyon, le catalogue disponible en ligne présente des biens très variés.

La vente des actions

"Le plus facile a été vendu. Aujourd'hui, on va avoir à vendre des biens qui ont moins d'intérêt ou que l'état a mal entretenus", regrette le sénateur LR Michel Bouvard. Alors pour continuer à remplir ses caisses, l'État cède également ses participations dans les grandes entreprises. Engie, Safran, Aéroport de Toulouse... cette année, la vente des actions a ainsi rapporté 2,3 milliards d'euros. Deux fois moins que ce qu'attendait Bercy.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bien immobiliers en en vente à Lille, le 29 janvier 2009.
Bien immobiliers en en vente à Lille, le 29 janvier 2009. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)