Suppression de la redevance : forte grève de l'audiovisuel public

Publié
Suppression de la redevance : forte grève de l'audiovisuel public
France 3
Article rédigé par
J. Assouly - France 3
France Télévisions

Les services de l'audiovisuel public ont mené une grève mardi 28 juin afin de protester contre le projet de suppression de la redevance. Selon eux, elle permet aux médias de garder une indépendance vis-à-vis de l'État.

Les syndicats de l'audiovisuel public ont appelé à la grève, mardi 28 juin, pour protester contre le projet de suppression de la redevance. "Le gouvernement, aujourd'hui, n'a présenté aucune piste concrète pour compenser la suppression de la redevance (…) il a dit que ce sera pris dans le budget de l'État", s'inquiète une femme. Candidat, Emmanuel Macron s'était engagé à supprimer la redevance pour le pouvoir d'achat des Français et cette mesure devrait figurer sur le projet de loi du gouvernement.  

"Il y a une menace sur l'indépendance" 

La redevance a été créée en 1933 pour la radio, puis élargie à la télévision en 1949. En France, 23 millions de foyers disposant d'un téléviseur y sont assujettis. Ils paient 138 euros par an, ce qui rapporte 3,2 milliards d'euros. La taxe permet de financer différents médias publics : France Télévisions, Radio France, Arte ou France 24, ainsi que le cinéma. "Sans redevance, c'est-à-dire sans contribution affectée, il y a une menace sur l'indépendance", affirme Julia Cagé, professeur d'économie.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.