Grève contre la réforme des retraites : des contestataires déterminés, mais moins nombreux dans les rues

452 000 manifestants ont manifesté contre la réforme des retraites jeudi 9 janvier dans toute la France, selon le ministère de l'Intérieur, 970 000 selon la CGT.

franceinfo

Des dizaines de milliers de manifestants dans les rues de Marseille (Bouches-du-Rhône), un port bloqué au Havre (Seine-Maritime), des raffineries au ralenti ou la place de la République de Lille (Nord) plongée dans le noir par des électriciens grévistes. Le mouvement contre la réforme des retraites s'est mobilisé mais le nombre de manifestants est en baisse avec 452 000 manifestants selon la police et 970 000 selon la CGT.

Heurts à Paris

À Paris, le cortège a rassemblé 44 000 personnes, c'est presque 30 000 de moins que le 17 décembre, malgré le renfort de nouvelles professions en grève. "Il faut engager des modes d'action qui sont beaucoup plus sérieux et beaucoup plus durs contre la réforme", estime Me Antonin Paillet, avocat et manifestant. Mais dans la capitale, les cheminots, les personnels hospitaliers et les enseignants représentent toujours le gros du cortège. A sa tête, les leaders syndicaux se veulent rassurants, et Philippe Martinez l'assure, ces sacrifices commencent déjà à payer. Jeudi en fin d'après-midi, la tension est montée entre les forces de l'ordre et des groupes violents place Saint-Augustin, où des affrontements ont éclaté.

La manifestation contre le projet de réforme des retraites à Paris, le 9 janvier 2020.
La manifestation contre le projet de réforme des retraites à Paris, le 9 janvier 2020. (ALAIN JOCARD / AFP)