Grève du 6 décembre : des trajets à rallonge pour les salariés

Pour mesurer les effets de la grève, France 2 a suivi une Francilienne dans son quotidien. Vendredi 6 décembre, elle a doublé son temps de trajet pour se rendre sur son lieu de travail.

FRANCE 2

Marlène Souard est déjà dans sa voiture à 5 heures. Cette directrice de crèche doit rejoindre Paris depuis son domicile de l'Oise. Vendredi 6 décembre, aucun train ne circule près de chez elle, elle doit rouler pendant 55 km pour trouver une gare. À 6h20, Marlène arrive à quai et bonne nouvelle : un train va partir dans quinze minutes. Mais dans la rame, les passagers se font rares. "Aujourd'hui, partir à la retraite à 50 ans, 55 ans, ce n'est plus possible. L'espérance de vie a augmenté", estime un usager du RER.

>> Transports, écoles, hôpitaux : suivez la grève du 6 décembre en direct

Un temps de trajet doublé

À 7h15, Marlène arrive à gare de l'Est (Paris), mais son périple n'est pas terminé. Elle va devoir marcher vers une station de métro ouverte. C'est à 8h15 que la jeune femme arrive sur son lieu de travail. Son temps de trajet aura donc duré trois heures et quinze minutes, presque deux fois plus que d'habitude.

Le JT
Les autres sujets du JT
La station Montparnasse du métro parisien est fermée à cause de la grève contre la réforme des retraites, le 5 décembre 2019.
La station Montparnasse du métro parisien est fermée à cause de la grève contre la réforme des retraites, le 5 décembre 2019. (ESTELLE RUIZ / NURPHOTO / AFP)