Réforme du Code du travail : les fonctionnaires appelés à manifester

Les fonctionnaires en colère reprochent trois décisions au gouvernement : le gel du point d'indice, le rétablissement d'un jour de carence et la suppression de 120 000 postes sur le quinquennat. À la veille de leur journée d'action mardi 10 octobre, France 2 a rencontré trois d'entre eux.

FRANCE 2

Plus de 5 millions de Français sont aujourd'hui fonctionnaires. Avec des métiers, des emplois du temps et des salaires bien différents de l'un à l'autre. Séverine Bonvalet est infirmière depuis trois ans à l'hôpital de la Timone, à Marseille. Dans son service de chirurgie, elle veille sur près de dix patients en même temps. Soins, traitements et veille médicale : ses journées sont bien remplies. Elle touche 1 900 euros nets par mois, avec des compléments de revenus et des heures supplémentaires, mais pas seulement. "Il y a une prime à la présence en fonction des arrêts maladie. Elle est dégressive si on est longtemps en arrêt maladie", explique-t-elle. Parmi les clichés sur les fonctionnaires, celui qui l'agace le plus, c'est bien celui selon lequel les fonctionnaires seraient mieux payés que les salariés.

Les fonctionnaires travaillent-ils moins ?

Julie Corbes, elle, occupe un poste à salaire élevé. Elle est à la tête des collèges du département de l'Essonne. Elle gère les équipements, l'accueil, la sécurité et les cantines pour près de 60 000 élèves. Des responsabilités dignes d'un chef d'entreprise, avec un salaire de 4 500 euros en moyenne, loin des rémunérations du privé. Elle travaille plus de 10 heures par jour, avec en contrepartie des jours de récupération dont elle n'a pas toujours le temps de profiter. Et dans son cas, le cliché sur les fonctionnaires qui l'offusque le plus, c'est celui selon lequel les fonctionnaires travailleraient moins. Tous les fonctionnaires sont appelés par les syndicats à manifester demain, mardi 10 octobre, pour améliorer leurs conditions de travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agents de la fonction publique lors d\'une manifestation à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 15 mai 2014. 
Des agents de la fonction publique lors d'une manifestation à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 15 mai 2014.  (FREDERIC SEGURAN / CITIZENSIDE / AFP)