Pour Samu-Urgences, le changement doit être visible "avant l'hiver"

François Braun, médecin à la tête de Samu-Urgences, est l'invité du JT du soir de franceinfo pour évoquer les mesures prises par Agnès Buzyn pour résoudre la crise des urgences.

FRANCEINFO

"Le problème de la crise des urgences a été pris à bras-le-corps dans son entièreté et avec sérieux. Avec 750 millions d'euros, on a de quoi faire pas mal de choses. 80% de la somme est dédié aux ressources en personnel", se félicite le président de Samu-Urgences de France, François Braun.

En amont des urgences, la ministre a proposé que les médecins de ville s'impliquent davantage. "Le principe du médecin de famille s'est délité au fil du temps, engorgeant les urgences. Quatre patients sur dix pourraient être pris en charge par la médecine libérale et les urgentistes sont formés pour prendre en charge des patients graves", rappelle ce médecin.

Un hiver "dramatique" ?

"Le financement des urgences est pervers. Nous sommes surpayés pour des pathologies bénignes et sous-payés pour des pathologies graves alors que ce devrait être l'inverse. La réforme du financement est un élément essentiel", souligne-t-il.

"Il faut impérativement que les mesures soient opérationnelles avant l'hiver sinon il va y avoir des catastrophes", conclut François Braun.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Braun (Samu-Urgences)
François Braun (Samu-Urgences) (FRANCEINFO)