Hôpital public : nouvelle journée de mobilisation

La crise dans le domaine hospitalier est toujours dans l'actualité. Malgré le plan d'urgence annoncé par la ministre de la Santé en novembre 2019, les personnels soignants doivent se rassembler à nouveau à Paris et dans plusieurs villes de France vendredi 14 février. 

France 3

Devant le CHU de Saint-Denis de La Réunion, une mobilisation en forme de cœur. Mais un cœur brisé, c'est le slogan des personnels hospitaliers mobilisés vendredi 14 février en ce jour de Saint-Valentin. Même slogan et même exaspération à Périgueux (Dordogne) où les manifestants réclament une revalorisation des salaires et plus de personnel pour l'hôpital public.

Des actions dans toute la France

"Tant que l'on n'aura pas plus de bras dans les services, on ne pourra pas faire du vrai bon boulot comme on nous l'a appris et comme on veut le faire absolument pour les patients", explique Pascale Slagmolen, secrétaire de l'Unsa (Union nationale des syndicats autonomes) du centre hospitalier de Bergerac (Dordogne). À Nice (Alpes-Maritimes), plusieurs centaines de blouses blanches ont chanté et ont défilé vendredi. Des infirmiers, des médecins et des aides-soignants qui ne sont pas convaincus par les annonces du gouvernement il y a trois mois. Tous parlent d'épuisement au travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant défile pour défendre l\'hôpital public, le 14 novembre 2019 à Paris.
Un manifestant défile pour défendre l'hôpital public, le 14 novembre 2019 à Paris. (MATHIAS ZWICK / HANS LUCAS / AFP)